Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vignettes mémorielles

Inspectrice, inspecteurs...

9 Mars 2016 , Rédigé par Jean-Pierre Maillard Publié dans #Ardennes-Touraine, #Education

Inspectrice, inspecteurs...

Des inspecteurs, généraux, régionaux, d'académie, de l'administration et de la Cour des Comptes, etc, il se trouve que j'en ai connus pas mal, dans des conditions souvent banales, parfois rocambolesques, parfois moins drôles. Une certaine allergie à tout système inconsidérément hiérarchique et à beaucoup de formes d'évaluation m'a certainement gardé des risques et des excès de ce genre de fonction, que ce soit comme inspecteur ou comme inspecté ! Le premier qui m'a appris quelque chose fut Lagarde (celui du Lagarde et Michard), que j'ai déjà évoqué. Je reviendrai peut-être sur d'autres inspecteurs (en particulier un type formidable de la Cour des Comptes), la plupart étant d'ailleurs sympathiques (J'en ai même encore comme ami !), mais celui qui devrait rester dans l'histoire (ou plutôt comme personnage de roman), n'est pas un inspecteur mais une inspectrice, en l'occurrence d'académie, la première parait-il du genre en France.
Une collective et post-soixante-huitarde « révolte » menée sous ma houlette lors de ma première année d'enseignement avait abouti à une pétition (déjà !) dénonçant les excès de la principale du collège de ma ville natale. Elle fut signée par la majorité des enseignants et par certains administrateurs, ce qui me valut sans tarder de la part de l'inspectrice une condamnation à un exil ...ardennais (Givet !) et pour tous un rappel à l'ordre républicain. Hélas, il fut établi lors de l'enquête que l'inspectrice avait des relations particulières avec la principale, qui était donc sa protégée. Risque de scandale et résultat des courses (C'était l'année du suicide de Gabrielle Russier et du film Mourir d'aimer de Cayatte avec Annie Girardot) : tous les pétitionnaires amnistiés, la chef d'établissement mutée, il est vrai sur la Côte d'Azur, et moi ...promu également ! C'est comme cela, grâce à l'intervention d'un syndicat efficace quoique minoritaire, que je suis devenu pour un an (avant de partir pour l'étranger afin d'éviter le service militaire) collègue au lycée de mon père et de mes anciens professeurs. Ainsi va l'Education Nationale. Il faudrait raconter l'histoire, qui a encore beaucoup de témoins, dans tous ses tenants et aboutissants, car l'attitude de tout un chacun convoqué individuellement pendant les vacances de Pâques devant l'inspectrice fut pour moi une expérience fondatrice.
Voir Repères bio[B]

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article