Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vignettes mémorielles

Histoire de centenaire (à Madrid)

20 Avril 2016 , Rédigé par Jean-Pierre Maillard Publié dans #Enseignement international, #Histoire

Ce centenaire est celui d'un établissement que j'ai déjà évoqué dans Franco au lycée et qui fut fêté en 1985. Ayant eu le privilège de le diriger pendant six ans, je suis en mesure de confesser ici... qu'il fut parfaitement inventé ! L'idée était évidemment de donner à la collectivité concernée l'occasion d'une mobilisation (autre que sociale, après l'année d'une grève « historique ») et d'une fête et de faire une opération de communication à l'attention des hiérarchies et de l'opinion publique espagnole. De plus j'ai toujours vu l'intérêt qu'il y a (et je l'ai fait plusieurs fois en suscitant des publications) à s'intéresser à l'histoire de l'institution où l'on se trouve, comprendre un peu la trajectoire étant, y compris en cas de crise, la meilleure façon de préparer l'avenir. Mais les historiens établiraient sans peine qu'il n'y avait là, à Madrid en 1985, nulle matière à centenaire, et pourtant tout le monde s'y est précipité : Ministres français et espagnols (J'aurai là-dessus quelques anecdotes savoureuses, à publier en 2080 pour parler comme Stendhal), colloques (dont celui décisif sur l'enseignement bilingue organisé avec Europe Education), discours, dîners de gala, expositions et manifestations festives. Et pourtant lorsque, la retraite étant venue, nous sommes repassés par Madrid (où nous n'étions pas encore complètement oubliés), ils s'apprêtaient à fêter ...le 125ème anniversaire ! Comme quoi la petite histoire, et peut-être en va-t-il ainsi pour la grande, peut courir encore. Les centenaires ont la vie dure. Il faut noter que mon grand anniversaire précédent (1902-1982), qui lui n'avait rien d'inventé, n'a pas plu à tout le monde, que l'ouvrage réalisé avec un ami à cette occasion est censuré par l'institution concernée et quasiment introuvable, sauf à la BNF. On s'est donc bien gardé de m'inviter au centenaire de la MLF ! Pour le  L.I. de Saint-Germain-en-Laye, dont le cinquantenaire sous mon égide n'en fut pas moins carnavalesque, attendons le 75ème anniversaire...Quant au cinquantenaire de la dernière affaire que j'ai dirigée, il s'en est fallu de peu que j'y sois. Sic transit gloria mundi... Voir Repères bio[E]

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article