Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vignettes mémorielles

Pour un traité de la vaisselle

11 Septembre 2016 , Rédigé par Jean-Pierre Maillard Publié dans #philosophie-religion

Pour un traité de la vaisselle

Bien entendu ça ne présente aucun intérêt de parler de la vaisselle, mais je ne fais que confesser ici un plaisir qui tient au rythme, qui me convient (à condition d'y être seul) et aussi par sa quotidienneté, à l'eau qui coule (Merci Bachelard !), à des ébauches de discours de la méthode. Il y a de la promenade dans la vaisselle. Peut-être aussi de la sagesse et de la modestie (Saint-Bonaventure à l'envoyé du pape qui le nommait cardinal : Laissez-moi finir la vaisselle !). D'ailleurs pour Thérèse d'Avila , le Seigneur est aussi dans les casseroles. Dios anda en los pucheros ! Et si l'on aime (Faites l'amour, pas la vaisselle), on n'est pas obligé comme Wittgenstein (encore un obsédé de la propreté) de la faire dans la baignoire avec beaucoup de savon. Thomas Bernhardt, qui le connaît bien, la lui fait plutôt casser, du moins dans sa pièce Déjeuner chez Wittgenstein (surtout dans la mise en scène de Séverine Chavrier, Odéon mai 2016).
Cela étant, il faut noter que le plaisir de la vaisselle suppose le privilège de n'avoir pas de lave-vaisselle. Les amis s'étonnent de n'en point voir dans notre cuisine troglodyte et les mauvaises langues se souviennent qu'à Bogotá il y avait, impossible de s'en passer, une muchacha. Quant à savoir ce qui est le plus économique, nous sommes de toutes façons champions toutes catégories de la lessive, peu importe alors la consommation d'eau. En plus j'adore la belle vaisselle (eh oui!), surtout pour le petit-déjeuner. C'est peut-être une raison de la faire seul et tranquillement. Car à plusieurs moins forte est la concentration, plus discutable est la méthode, donc le risque est plus grand d'un geste maladroit et, comme dit la chanson de Perret, « vaisselle cassée c'est la fessée ». Reste qu'on se prive alors du plaisir de regarder du partenaire les mains qui font la vaisselle, par exemple celles de l'exquise Maria, grande dame ordinaire jusque dans la façon d'essuyer à fond et précautionneusement les verres. Comme quoi les mains parlent et on peut être à la fois Marthe et Marie...
Repères bio[C-I]

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article