Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Vignettes mémorielles

Nouvelle étape pour ce blog

Rédigé par Jean-Pierre Maillard Publié dans #Divers

Ce blog se voulait de nature réflexive et donnait la priorité aux aspects autobiographiques, façon de solder quelques comptes nécessaires, y compris quand cela peut rectifier ce qui touche à des éléments « historiques » [voir note ci-dessous], mais aussi avec soi-même. Les repères sous l'angle chronologique permettent un peu de s'y retrouver. Les lieux et les engagements évoqués sont assez explicites. Le classement par thèmes n'est pas très utile mais c'est la loi imposée par le support et les renvois internes, pour peu qu'on les repère, dessinent bien une sorte d'autoportrait. Même si, à l'ère de la « post-vérité » personne ne peut se faire d'illusion sur celle des faits, on saura au moins qui parle et d'où l'on parle.
Mais, à l'ère du tout immédiat (du tweet) et de l'autofiction, la question autobiographique n'intéresse plus, au mieux, que les proches. Par ailleurs, faute de talent ou de compétence (par accumulation ou obsession, sur un sujet pointu, d'ordre politique, professionnel ou ...culinaire), nous n'avons à dire, pour communiquer, que ce que nos prescripteurs, pas seulement dans le domaine culturel, font de nous, même si nous sommes responsables de leur choix comme de nos autres contacts ou expériences.
Cela n'empèche pas, dans une société « liquide » et souvent en désarroi, d'avoir une pensée personnelle et aussi évolutive. Il faut donc que ce blog, tout en continuant à rebondir sur des impressions et des souvenirs et à se contredire, ose plus, comme c'était annoncé à l'origine, commenter « l'actualité », la température ressentie et n'hésite pas à prendre parti. En somme un peu moins d'intime et un peu plus d'extime, comme disait Michel Tournier.
Note : Certains éléments évoqués dans ce blog et sur lesquels je dispose d'archives inédites pourraient nourrir une recherche intéressante sur l'histoire de l'enseignement fançais à l'étranger et particulèrement de la MLF, celle de l'enseignement international, et des conseils de jeunes avant 68. Le reste n'est finalement que témoignage générationnel.

Partager cette page

Repost 0