Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Vignettes mémorielles

L'auteur et la nature de ce blog

Rédigé par Jean-Pierre Maillard Publié dans #Divers, #Ardennes-Touraine

Ardennais d'origine, retraité en Touraine, parisien de cœur et enseignant de formation, ayant eu jeune des activités politiques, puis adulte des responsabilités dans l'administration de l'éducation, essentiellement à l'international, je ne suis plus spécialiste de rien, mais pas revenu de tout, restant curieux et soucieux de partage. Avant d'en proposer une version sous forme de blog, j'avais déjà fait part de quelques-unes de ces vignettes plus ou moins inactuelles ou intempestives. On en trouvera donc ici qui ont déjà une petite ancienneté, la plupart des autres étant plus réactives, mais l'ensemble se voudra toujours comme une sorte de spicilège de textes courts (au-delà du format des réseaux sociaux), de petits riens sans importance, assortis quand c'est possible d'illustrations faciles, parfois refuges du non-dit, qui ajoutent au détachement ou à la dérision (Viñeta en espagnol renvoie à un petit format référant à une illustration). Elles ne sont et ne seront souvent qu'exercices de style ou d'humeur, à partir d'un souvenir, d'une réflexion, d'une lecture, d'une conjuration ou d'une conjugaison, parfois datables et toujours jetables. Il s'agit peut-être de déplorer le manque de mémoires, de (dé)passer le temps, de dire ce qu'on pense ou ce qu'on aurait pu penser, sorte de viatique à partager pour ces temps qui courent. Le choix de la forme, sinon du format, m'est venu de la lecture du Bardabrac de Genette. A l'ère d'internet, source toujours plus concurrente de notre bibliothèque, mais sans aucune prétention ni illusion d'un blogueur d'expertise ou d'addiction, ce ne sont au mieux, pour se pasticher soi-même, que petites confessions sans grand intérêt ni règlements de compte, petites approximations sans ambition ni certitude, plaisirs éphémères d' « erruditions » surannées, témoignages mineurs et pas trop pessimistes d'une époque présente et/ou révolue. Ainsi pourront, quel qu'en soit le lecteur, ami ou inconnu, se lécher ou se coller ces vignettes comme un album légèrement parfumé de souvenirs à rafraîchir, de compléments à apporter ou d'objections à faire. Vignettes auto en quelque sorte et peut-être aussi, puisque nous sommes en Touraine, et que de la vigne à la vignette il n'y a qu'un pas, bien qu'il n'y ait, me dit Robert, aucun rapport entre les deux mots, la vignette comme feuille de vigne ?

Partager cette page

Repost 0