Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vignettes mémorielles

Musique et poésie

11 Novembre 2016 , Rédigé par Jean-Pierre Maillard Publié dans #Musique

Ce thème impliquerait bien des développements mais, pour nous, renvoie concrètement au souvenir de plusieurs concerts donnés pour nos amis dans un cadre d'abord associatif puis purement amical. Deux ont eu lieu aux Hunaudières, un autre au Maroc, dans une superbe maison de Salé prêtée par un ami de l'époque. Là de la musique arabo-andalouse bien sûr, même si j'avoue n'avoir jamais vraiment accroché. Ici Poulenc (On a même failli avoir sa petite nièce encore voisine !), du jazz improvisé par le pianiste répétiteur pour les ballets de l'Opéra, mais nous n'avons gardé que le programme du 18 juillet 1998 par l'ensemble Théodore Gouvy : Ravel (Le Tombereau de Couperin), Vincent d'Indy (Chanson et danses op.50), Théodore Gouvy (Septuor), peut-être en hommage lorrain. A vrai dire dans ces évènements les poèmes, lus par leur auteur (HGK, l'ami très cher prématurément disparu, poète musicien et politique philosophe, AL, artificier engagé des mots, AL autre poète, engagé marocain meurtri de la liberté) ou évoquant des « locaux » (par exemple le Papillon découvert à cette occasion), n'étaient pas en relation avec la musique.
Mais l'amitié partagée qui nous donne encore chaud au cœur était là, au point que le désir nous a pris récemment pour un double anniversaire d'une resucée ici-même, qui n'a pas été que nostalgique. Ce fut cette fois-ci la part du jazz, avec des inflexions de musique orientale. Le jazz, c'est un domaine de la musique que j'apprécie beaucoup, sauf dans des salles tropgrandes où tout dépend de l'amplification, mais qui reste encore pour moi, en dépit des initiations à l'époque du Köln Konzert, largement
terra incognita. Mais cela évolue, c'est comme pour l'opéra. Et de toutes façons la musique par essence, comme la poésie, resteront toujours pleines de nouveaux continents à découvrir. Reste que depuis mes premières réflexions de la Fraîcheur sauvage sur les rapports entre musique et poésie ce sont d'autres pistes que je parcours désormais. Après tout nous avons toujours été fans de désormais feu Léonard Cohen.
Voir Repères bio[F-G-I]
Voir nouvelles pages 3 et 4

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article